synchro sauvage mais chiffrée de deux répertoires distants

rsync -avz -e ssh -p <port> <rep.src> <user>@<adresse>:<path ou copier le rep.src>

La commande tar (tape archiver)

Elle est utilisée pour sauvegarder fichiers et répertoires sur un support magnétique. **tar** ne sait gérer que les fichiers mono-volume du fait de son origine.

Il est d'ailleurs possible de créer un fichier d'archive unique contenant tous les repertoires et fichiers à sauvegarder.

sauvegarder sur bande le répertoire courant

$ tar cvf /dev/<tape> .

Archiver en une seule archive

$ tar cvf /<path>/<nom archive tar> *

Restaurer des fichiers présents dans une archive vers un repertoire cible

$ tar xvf /<path>/<nom archive tar> /<path cible>/

Copier une arborescence en conservant les propriétés

(cd <src> && tar cf - . ) | (cd <dest> && tar xpf -)

NdM : ou plus simplement :

cd <src> && tar cf - . | tar -C <dest> -xpf -

La commande cpio

Elle permet de transferer des données directement en mode caractères (à l'ancienne), sans utiliser un système de fichiers. Elle est équivalente à tar, mais permet de gérer les fichiers multi-volumes.

cpio travaille via les entrées sorties standard à savoir stdin, stderr et stdout. Il est donc nécessaire de l'utiliser avec les redirections.

Sauvegarder sur bande le répertoire courant

 $ find . | cpio -o > /dev/<tape>

ou

  $ ls | cpio -o > /dev/<tape>

Restaurer la sauvegarde

 $ cpio -it < /dev/<tape>

Sauvegarder sur cassette les fichiers modifiés depuis 1 jour

 $ find . -mtime 1 -print | cpio -cov > /dev/<tape>

La commande dd

Elle permet le transfert de données brutes. Elle est particulièrement utile pour transférer des informations entre différents systèmes.

Transférer le contenu d'un cdrom dans un fichier

$ dd if=/dev/<cdrom> of=/<path archive>/<nom fichier archive>

Note : cette commande crée une image iso du contenu brut du cdrom qu'il est ensuite possible de monter dans tout systeme de fichier via un //device virtuel//. FIXME

Tranférer le contenu d'une bande à une autre en effectuant une conversion ASCII

$ dd if=/dev/<tape in> of=/dev/<tape out> conv=ascii

La commande mt

Elle n'est pas une commande de sauvegarde en elle même. Elle permet de manipuler les bandes magnétiques : avancer ou reculer la bande, la rembobiner, d'écrire des marques de fin de fichier, etc.

Contrôler le statut du lecteur de bande magnétique

 $ mt -f /dev/<tape>

Avancer la bande d'un fichier

$ mt -f /dev/<tape> fsf 1

Note : A utiliser quand plusieurs écritures ont été effectuée sur la bande ou pour effectuer des sauvegardes sequentielles sur le même support.

Reculer la bande d'un fichier

$ mt -f /dev/<tape> bsf 1

Note : A utiliser quand plusieurs écritures ont été effectuée sur la bande ou pour effectuer des sauvegardes sequentielles sur le même support.

Retendre une bande

Cette commande sert surtout à fiabiliser l'usage de bande toujours en état d'être utilisée mais qui ont déjà subit quelques usages. Elle s'utilise principalement sur les cartouches QIC et les bandes 9 pistes.

$ mt -f /dev/<tape> retension

Rembobiner une bande

$ mt -f /dev/<tape> rewind